canet en roussillon


LES FILMS DE CANÉTOILES

LES FILMS DE LA SAISON 2005-2006
oooOooo


o GOÏ-GOÏ
o BYE-BYE AFRICA
o B.400
o ABOUNA
o L'ÉQUIPIER
o VERA DRAKE
o MON TRÉSOR
o MULHOLLAND DRIVE
o A CORPS PERDU
o TELLEMENT PROCHES
o HEAD-ON
o DOÑA FLOR ET SES DEUX MARIS
o EN ATTENDANT LE BONHEUR
o LA FEMME DE GILLES
o CLEAN
o NOUS NOUS SOMMES TANT AIMÉS
o CACHÉS
o MILLION DOLLAR BABY
o LA LANGUE DES PAPILLONS
o LES VIRTUOSES
o TANGO
o L'ARMÉE DES OMBRES
o LE MOUTON ENRAGÉ
o LA CÉRÉMONIE
o L'ÉTÉ MEURTRIER
o LES ENFANTS DU MARAIS
o UN CRIME AU PARADIS

BYE-BYE AFRICA

BYE-BYE AFRICA

Mohamat-Saleh HAROUN - Tchad - 1999 - N&B et Couleurs, 85mn


Sc : M.S. HAROUN
Son : O. BOUGOUDI
Ph : S. LEGOUX et M.S. HAROUN
Mus : Alhadj AHMAT dit PECOS, Issa BONGO, Ringo EFOUA-ELA
Int : M.S. HAROUN, G.ISSA, A. YELENA, M.S. ABAKAR...


PRIX DU MEILLEUR 1ER FILM A MILAN, À LA MOSTRA DE VENISE, À KÉRALA, À AMIENS, À ZANZIBAR, À ALEXANDRIE.
PRIX DU MEILLEUR FILM FRANCOPHONE

Dans son premier long métrage, M.-S. HAROUN, revenu au Tchad pour les obsèques de sa mère, se filme et filme ses difficultés à vouloir tourner un prochain film "Bye, Bye, Africa". Témoignage poignant, ce "coup d'essai" dévoile les contraintes de réalisation, de casting, de production, de diffusion d'un film, dans un pays dévasté dépourvu de salles de cinéma, concurrencées par les salles de vidéo ! Il démontre que, pourtant, la possibilité d'un cinéma tchadien et africain existe, différent de celui des "blancs"! Et le don, à la fin, d'une caméra au jeune Ali, ainsi que la volonté de retour pour un futur tournage, augurent bien de la naissance d'un nouveau cinéma. Déclaration d'amour à un pays et au septième art, "Bye, bye, Africa"... est le prélude d'Abouna.

M.T.

retour accueil
calendrier