canet en roussillon
CANETOILES
LE MOT DU PRESIDENT

M O D E R N I T É ...


... T O U T E !
Les grands Films dits "classiques" que nous projetions de programmer cette année (répartis, comme tous les ans, en "séquences") étant soit introuvables, soit indisponibles, soit, surtout, en restauration (mais, alors, une fois restaurés prioritairement destinés aux circuits commerciaux et à I'industrie des VHS et des DVD ), notre ciné-club a été contraint - comme beaucoup d'autres - de se rabattre sur les cinémas contemporains... Un comble, pour une instance qui a vocation de diffuser les films du patrimoine, national ou international ! Dans ces conditions Canétoiles a délibérément opté pour un extrême modernisme, puisant la programmation des séances "normales" aux sources de l'actualité la plus récente...

Deux séquenses permettront ainsi aux adhérents de vivre ou de revivre les grands moments cinématographiques de 2003-2004 (avec des films connus et primés ou avec des films sélectionnés mais, à nos yeux, injustement ignorés par les jurys) ; la séquence Etoiles d'or 2004 - innovation 2003 maintenue, vu son succès auprès du public... et des réalisateurs, dans son concept et ses és - proposera encore, quant à elle, des oeuvres tout aussi jeunes de nationalités différentes, mais beaucoup moins distribuées, voire inconnues.
Outre l'hommage, en une soirée,
à Jean Yanne et à Maurice Pialat (récemment disparus), "les Dimanches de Canetoiles" - eux-aussi trimestriellement conservés - seront consacrés à des "Hommages" : l'un à Fellini (pour le dixième anniversaire de sa mort) l'autre à Costa-Gavras et F. Rosi ; le premier (re)transformé en "Week-end avec", nous donnera l'immense honneur et le profond bonheur d'accueillir le réalisateur italien Ettore Scola, qui a accepté de venir à Canet recevoir l'Etoile d'Or 2003 de Canetoiles obtenue la saison dernière par son Film "

Concurrence déIoyaIe

", et présenter (avant d'en débattre avec le public) trois autres de ses films: un évènement capital pour notre ciné-club qui voit ainsi reconnue et couronnée son initiative) et pour la ville de Canet !
Espérons que la confiance aussi magistralement témoignée à Canetoiles par l'un des plus grands du cinéma mondial actuel sera aussi celle de nos adhérents à leur ciné-club en cette année par contrainte, résolument "moderne", la cinquième de son existence !
Alors à tous, souhaités encore plus nombreux, assidus et actifs, dans la même convivialité heureuse, joyeuses "noces de bois"... "de fleurs et de fruits" !

Maurice TOURNE
Président de CANETOILES


octobre 2003
retour accueil
calendrier