canet en roussillon
Bienvenue à Canétoiles, ciné-club de Canet en Roussillon

Le mot du Président


LE PRÉSIDENT

ET DE SEPT...

IÈME

ART!



Pour sa 7ème saison d'existence (eh ! oui, déjà !), d'octobre 2005 à avril 2006, CANÉTOILES demeure fidèle à ses "fondamentaux" qui, depuis quelques années, ont fait la réussite de sa survie : quatorze séances "normales" (le mardi à 20h ou le dimanche à l7h), trois "Dimanches" ou "Week-ends avec", des projections de films en V.O. toujours précédées d'une présentation et suivies d'un débat, la mise en compétition (de janvier à mars) de six "jeunes" longs métrages pour l'obtention, après votes du public, de l'annuelle Étoile d'Or, la réception de personnalités du monde du cinéma (dont, bien sûr, le réalisateur du film primé), des moments de convivialité..., et des tarifs d'adhésion identiques à ceux de 1999 !
Mais, comme pour mieux fêter sa 7ème année d'existence (et le 7ème art !), CANÉTOILES innove ... en retrouvant un peu de son statut de ciné-club : si, pour les raisons que l'on connaît désormais et avec l'accord des adhérents, la part est toujours faite belle aux films les plus récents (qui seront sans doute demain des "classiques"), il lui est à nouveau possible de projeter, par la grâce de certains distributeurs, des films plus anciens qui, par leur "classicisme" reconnu, font partie désormais de notre patrimoine cinématographique ! Le programme (dans lequel, pour favoriser la diversité, les films ne seront plus regroupés en "séquences") nous permettra ainsi de naviguer de Karen Yadaya à Carlos Saura, de Fatih Akin à Bruno Baretto, tout en abordant, encore, aux rivages de Clint Eastwood, de David Lynch ou d'Ettore Scola... CANÉTOILES innove aussi en se penchant sur son propre passé (eh ! oui, vieux déjà de 6 ans) et en proposant, le temps d'un week-end, trois films qui avaient enthousiasmé les adhérents...
CANÉTOILES innove encore en sollicitant (pour un week-end, au second trimestre, avec présentation de trois de leurs films) la présence à Canet d'un grand comédien ou d'un grand metteur en scène : ce pourrait être, en février, selon leurs disponibilités, soit J.P. Cassel soit J. Becker.
CANÉTOILES innove enfin en ouvrant sa saison, dès le 16 octobre, par la remise de son Étoile d'Or 2005 à Mahamat-Saleh HAROUN, réalisateur tchadien, récompensé pour son film Abouna, qui, comme Ettore Scola en 2003, nous fait l'honneur et le bonheur de venir à Canet recevoir son prix...
A très bientôt donc, pour une nouvelle saison, que nous souhaitons tous aussi riche et aussi conviviale que les six précédentes !



Maurice TOURNÉ
Président de Canétoiles


:

retour accueil
calendrier