canet en roussillon
LES FILMS DE CANETOILES
LES FILMS DE LA SAISON 2000-2001
oooOooo

o KINI ET ADAMS
o GUANTANAMERA
o CENTRAL DO BRASIL
o LE CHRIST S'EST ARRETE A EBOLI
o HIROSHIMA MON AMOUR
o LA TREVE
o GOUPI MAINS ROUGES
o SONATE D'AUTOMNE
o FESTEN
o LA FLEUR DE MON SECRET
o SECRETS ET MENSONGES
o LE FESTIN DE BABETTE
o CASQUE D'OR
o LE JOUR SE LEVE
o LES VISITEURS DU SOIR
o ORPHEE
o
o
o
o
o
o
o


LES VISITEURS DU SOIR
LES VISITEURS DU SOIR
Marcel CARNÉ - FRANCE - 1942 - N&B, 123mn
Sc : Jacques PREVERT, Pierre LAROCHE
Ph : Robert HUBERT
Mus : Maurice THIRIET (en fait, Joseph KOSMA, dans l'anonymat)
Décors : Georges WAKHEVITCH (en fait, Alexandre TRAUNER, dans l'anonymat)
Int : ARLETTY, Marie DEA, Alain CUNY, Marcel HERRAND, Jules BERRY, Fernand LEDOUX,...Simone SIGNORET


Grand Prix du cinéma français, Paris, 1942
En Mai 1485, dans son château tout blanc, le baron Hugues fiance sa fille Anne au chevalier Renaud. Parce qu’il veut «désespérer ce monde», le Diable y envoie deux ménestrels, Dominique et Gilles, pour semer haine et discorde en disloquant le couple. Mais, au premier regard, Anne et Gilles déjouent le complot diabolique, en s’aimant avec passion ! Dès lors, le Diable est contraint de venir en personne au château, afin de tenter de reprendre en main les événements...
En situant l’histoire au Moyen-Âge, pour tromper la censure, M. Carné n’a pas empêché son film d’être immédiatement perçu comme une allégorie de la France sous l’Occupation et de la Résistance à l’envahisseur (même pétrifiés par le Diable, en ultime châtiment, les amants continueront de faire entendre, sous la pierre, les battements de leurs coeurs !), au point que le public en fit, d’emblée, un film «culte».
Il l’est demeuré depuis, car, deux ans avant «Les Enfants du Paradis», le quatuor Carné - Prévert - Kosma -Trauner - unique dans l’histoire du Cinéma français, et servi par des acteurs uniques - signait avec "Les Visiteurs du Soir" son premier chef-d’oeuvre, portant à son paroxysme le «réalisme poétique» français, pendant la guerre, en lui ouvrant, sous d’autres formes, d’autres voies.
M.T.
retour accueil
calendrier