canet en roussillon
LES FILMS DE CANETOILES
LES FILMS DE LA SAISON 2003-2004
oooOooo

o CHICAGO
o L'HOMME SANS PASSE
o FRIDA
o LES LUNDIS AU SOLEIL
o LE BAL
o PASSION D'AMOUR
o SPLENDOR
o SWIMMING POOL
o NOUS NE VIELLIRONS PAS ENSEMBLE
o COMME LE CHAT ET LA SOURIS
o MES CHERS VOISINS
o AVRIL BRISE
o COURRIER DU COEUR
o LES INUTILES
o RESPIRO
o LES COTELETTES
o Z
o LUCKY LUCIANO
o LUNA PAPA
o LE PIANISTE
o DOGVILLE


LUCKY LUCIANO
LUCKY LUCIANO
Francesco ROSI - ITALIE - 1973 - Couleurs, 145mn
Sc : Tonino GUERRA, Francesco ROSI, Lino JANNUZZI
Ph : Pasqualino DE SANTIS
Montage : Ruggero MASTROIANNI
Mus : Piero PICCIONI
Int : Gian Maria VOLONTE, Rod STEIGER, Vincent GARDENIA, Silverio BLASI, Charles CIOFFI, Larry GATES, Edmond O'BRIEN, Magda KONOPKA, Jacques MONOD,... et Charles SIGARUSA...
A travers la biographie du mafioso sicilien Lucky Luciano, chef d'un gang aux Etats-Unis dans les années 30, condamné à 20 ans de prison mais libéré au bout de 9 ans, renvoyé en Italie et organisateur là-bas du trafic de la drogue, F. Rosi révèle surtout les liens entre le pouvoir légal et le pouvoir illégal, entre les politiques officielles italo-américaines et la "politique" économique de la Mafia...
Film non documentaire mais documenté, rigoureux et précis, où rythme, découpage chronologique et mise en scène sollicitent en permanence le spectateur, Lucky Luciano est avant tout une réflexion prodigieuse sur le(s) pouvoir(s).
L'auteur de Salvatore Giulano (62), de Main Basse sur la ville (63), de Les hommes contre (70), de L'affaire Mattei (72), de Cadavres exquis (73), de Le Christ s'est arrêté à Eboli (79), d'Oublier Palerme (90) et de La Trève (97), signe là l'un des plus grands films politiques de son oeuvre ! Et le plus subtil de la "série Z"...
M.T.
retour accueil
calendrier