canet en roussillon
LES FILMS DE CANETOILES
LES FILMS DE LA SAISON 2003-2004
oooOooo

o CHICAGO
o L'HOMME SANS PASSE
o FRIDA
o LES LUNDIS AU SOLEIL
o LE BAL
o PASSION D'AMOUR
o SPLENDOR
o SWIMMING POOL
o NOUS NE VIELLIRONS PAS ENSEMBLE
o COMME LE CHAT ET LA SOURIS
o MES CHERS VOISINS
o AVRIL BRISE
o COURRIER DU COEUR
o LES INUTILES
o RESPIRO
o LES COTELETTES
o Z
o LUCKY LUCIANO
o LUNA PAPA
o LE PIANISTE
o DOGVILLE


Z
Z
COSTA-GAVRAS - FRANCE - 1968 - Couleurs, 125mn
Sc : J. SEMPRUN, d'après l'oeuvre de V. VASSILIKOS
Ph : Raoul COUTARD
Montage : François BONNOT
Mus : Mikis THEODORAKIS
Int : Yves MONTANT, Irène PAPAS, Jean-Louis TRINTIGNANT, Charles DENNER, Georges GERET, Jacques PERRIN, François PERIER, Bernard FRESSON, Pierre DUX, Julien GUIOMAR, Marcel BOZZUFI, Renato SALVATORI, Magali NOEL,...
Prix du Jury, Prix d'interprétation masculine pour J.L. TRINTIGNANT, CANNES 1969
Oscar du meilleur film étranger et du meilleur montage, HOLLYWOOD, 1969
Dans un pays imaginaire, où le régime fasciste craint la montée de la gauche, un jour de Mai des années 60, Z, président du Mouvement national pour la Paix, est, à la sortie d'un meeting, renversé par un triporteur et tué... Face à la police, qui soutient la thèse de l'accident, un jeune juge d'instruction, aidé d'un journaliste, mène l'enquête pour que la vérité - celle d'un assassinat politique - ne soit pas étouffée...
Inspiré du meurtre du député grec Lambrakis, en 1963, ce film exceptionnel (servi par une pléiade d'acteurs prestigieux et accueilli avec enthousiasme par le public et par la critique) fut l'initiateur d'un genre: celui du "film politique", illustré ensuite non seulement par le même Costa-Gavras (L'Aveu en 71, Etat de Siège en 73, Missing en 82... jusqu'à Amen en 2002) mais aussi par beaucoup d'autres réalisateurs, en France comme à l'étranger, d'Y. Boisset (Le juge Fayard) à W. Becker (Goodbye Lenin).
Film "archétypique" de ce qu'on appellera désormais "films de la série Z"...
M.T.
retour accueil
calendrier